Week-end à Lille : mes bonnes adresses gourmandes

Samedi dernier, j’ai abandonné mon amoureux malade et les deux minus pas trop en forme pour un week-end gourmand chantant à Lille avec mes deux super copines (BFFIRL). Au programme, concert de Benjamin Biolay le soir et surtout test de tout un tas de bonnes adresses repérées depuis fort longtemps.

Dans cet article, je ne vous parlerais pas de notre hôtel lillois pas cher et bien situé (près de la gare, des restos et des bars) parce qu’il était moche et beaucoup trop basique (pas même une bouilloire dans la chambre alors que j’avais pris ma pochette à thé à emporter) ! Je vais plutôt vous retracer notre périple gourmand parce qu’en 24 heures, on a quand même englouti un sacré paquet de trucs.

Première étape : les spécialités du Nord à l’Estaminet du Welsh

À cinq minutes de notre hôtel se trouvait la rue de Gand où l’on trouve trois estaminets typiquement lillois. Nous avons opté pour L’Estaminet du Welsh, qui, comme son nom l’indique, propose un grand choix de welsh. Vous connaissez ce plat typique du Nord ? Du pain trempé dans de la bière, de la moutarde, du jambon et une tonne de cheddar. Juste assez de gras pour affronter le froid lillois ! Ici, on trouve aussi des versions au poulet, au maroilles ou avec un œuf sur le plat. Tout doit être préparé à l’avance puisqu’ils n’ont pas pu me faire une version sans jambon. Du coup, j’ai opté pour le welsh version Chic avec des blinis à la place du pain et du saumon fumé. J’avais un peu peur mais c’était super bon. Seul petit bémol sur la sauce toute faite qui accompagnait la salade (mais pourquoi vous faites ça ?). Autres spécialités du Nord proposées par la maison : la carbonnade flamande ou la tarte au Maroilles (très bonne !).

Par amour du gras

L’Estaminet du Welsh, 45 rue de Gand à Lille

Pause goûter chez l’Impertinente

Si vous êtes un teaaddict qui traine un peu sur Facebook ou Instagram, vous n’avez pas pu passer à côté du phénomène L’Impertinente. Sur les réseaux sociaux, la joyeuse équipe du poney club nous abreuve de ses photos ultra gourmandes et rigolotes. Cela fait des mois que je rêvais d’y aller mais j’avais deux inquiétudes : est ce qu’on aurait de la place et surtout quel gâtal choisir ?
On est donc arrivées dès l’ouverture à 14h et, hourra, après cinq minutes d’attente, on a pu s’asseoir tout près du buffet et loucher sur la farandole de gâteaux qui s’offraient à nous. J’ai choisi un gâtal poire châtaigne à la crème de marrons et mes compagnes de débauche le gâteau chocolat praliné. Pour boire, j’ai partagé une théière de L’élégante, un délicieux thé à la pêche à l’effigie de Kate Middleton, mais j’ai aussi craqué pour un verre de Hot Ginger Bomb (citron miel et gingembre) histoire de prévenir toutes les maladies qui auraient voulu s’incruster dans ce week-end. On s’est régalé mais je m’attendais à tellement bien que j’ai été forcément un peu déçue. Et puis l’affluence due au succès rend l’expérience un peu stressante et moi, quand je vais dans un salon de thé, c’est plutôt pour passer un moment cool et détendu. En tout cas, notez que j’ai été très raisonnable puisque je n’ai pas craqué pour un mug Fifty shades of earl grey ou pour un paquet de thé décoré de Geri Halliwell. Mais la prochaine fois que j’irais, je crois que je me prendrais quand même le tote bag avec le slogan que j’adore : « à force de vouloir rentrer dans un moule, on finit par devenir tarte ! »

L’Impertinente, 9 boulevard Papin à Lille
Attention, c’est fermé les lundis et mardis

Arrêt indispensable à Unami

Après une longue balade digestive dans le froid de Lille, je n’avais qu’une envie : un bon thé chaud. Nous nous sommes donc rendues chez Unami, boutique-salon de thé que plusieurs d’entre vous m’avaient recommandée. Devant ces belles boîtes rouges, je n’ai pas pu résister et je me suis offert deux thés. Nous ne nous sommes pas posées mais j’ai pris un gobelet de thé à emporter que j’ai savouré dans notre petite chambre d’hôtel.

Unami, 8 rue Saint-Jacques à Lille

Dîner sur le pouce à l’Aéronef

Je suis une petite chose fragile et pour moi, faire un concert le ventre vide a de grandes chances de me voir finir évanouie dans la fosse. Bonne nouvelle pour les gens comme moi : l’Aéronef de Lille propose grâce à La Marmite Mobile des petits plats délicieux et pas chers à manger sur le pouce. J’ai choisi le Gringo : un fajitas tartiné de guacamole avec une galette de légumes et des poivrons. Tout ça pour 5€ ! Mais j’aurais aussi pu choisir un burger, végétarien ou non, un Jean Bonbeurre ou un Super Nanny composé de nan, de houmous et de petits légumes. Tout ça accompagné de potatoes au paprika !
Bon je n’ai pas pris de photos (pour une fois) alors je vous laisse avec un interlude musical. Cette chanson de Benjamin Biolay est une de mes préférées.

L’Aéronef, 168 avenue Willy Brandt à Lille
Attention, pour y accéder, il faut grimper.

Boire un coup sur mesure au Joker

L’extérieur ne paye pas de mine mais les commentaires que j’avais lu sur le Joker Bar m’avaient donné très très envie ! Le Joker est un bar un cocktail, un vrai. Vous y retrouvez évidemment tous les basiques (bière, vin, mojito et cie) mais aussi une toute petite carte qui change tous les jours. Et surtout, si tout ça ne vous dit rien, vous pouvez demander un joker : vous dites ce que vous aimez ou pas et le barman vous prépare un cocktail sur mesure rien que pour vous. Et en plus au même prix que les autres (comptez entre 9,50€ et 10,50€ ou 6,50€ pour la version sans alcool). Je n’ai pas pu résister au Black is the new color avec rhum et fruits des bois mais mon amie a pris un sur mesure absolument délicieux (même si je suis bien incapable de vous dire ce qu’il y avait dedans). J’en aurais bien essayé un autre mais il était déjà une heure du matin et le manque de sommeil a pris le pas sur mon amour du rhum.

Désolée pour la photo moche mais les bars manquent de lumière

Le Joker Bar, 29 place Louise de Bettignies à Lille

Petit déjeuner gourmand au Tamper

Une nouvelle journée commence par un délicieux petit déjeuner. Nous nous sommes réfugiées au Tamper Lunch & Brunch, un adorable coffee shop où on peut aussi déjeuner ou bruncher. Nous avons été raisonnables et nous nous sommes contentées de pancakes : aux fruits rôties pour moi, au bacon et œuf pour mes amies. Pour accompagner, j’ai pris un mocha qui est le plus délicieux que j’ai goûté de ma vie. Ce petit déjeuner était vraiment très bon mais il ne faut pas trop écouter la gentille serveuse qui dit que c’est copieux : on aurait bien repris une assiette de chaque !

Tamper Lunch & Brunch, 18 rue Saint-André à Lille
Tamper Espresso Bar, 10 rue des Vieux Murs à Lille

Grignotage chez Elizabeth’s

Après un petit tour au marché et avant de prendre le train, on voulait grignoter un petit truc mais malheureusement, à Lille, la plupart des petits restos sympas sont fermés le dimanche. On a donc failli se rabattre sur Le Pain Quotidien (fort bon mais pas très original) quand nous sommes tombées sur Elizabeth’s. Ce n’est pas la première fois que nous croisions ce petit salon de thé mais il y avait toujours trop de monde pour y aller. Mais cette fois, une petite table était dispo juste pour nous. A 13h, il ne restait pas grand chose de salé mais mon cœur a bondi en apercevant une tasse de chocolat chaud surmonté de chamallow et crème fouettée. Accompagné d’un shortbread savoureux aux oranges confites, c’était une pause parfaite !

Elizabeth’s, 71 rue Basse à Lille

À rapporter mais c’est raté

Je voulais rapporter des souvenirs gourmands de l’institution Meert ou des célèbres Merveilleux de Fred. Mais vu les queues devant les boutiques, je n’étais pas la seule et malheureusement, mon train m’attendait. Tant pis, ça sera pour la prochaine fois parce que j’ai encore mille autres adresses à tester et 24 heures, c’est beaucoup trop court ! Et puis Lille est belle, surtout quand le ciel est si bleu alors promis, je reviendrai !

2 comments

  1. JessP says:

    Voilà qui donne terriblement envie! Quelle merveilleuse excuse pour aller voir ma super copine lilloise (un jour où nos maris/ loulous sont malades aussi, histoire d’être un peu tranquille 🙂 )

  2. Naoki-Holmes says:

    Oh le Elizabeth’s, j’y suis passé une fois, j’avais adoré, je devrais y retourner un jour, si je retourne sur Lille. Et faire un tour des boutiques de thés, à l’époque je ne m’y intéressais pas vraiment 🙁

    Par contre, originaire du Nord, je n’avais jamais entendu parler du Welsh :O

Laisser un commentaire