Comment bien choisir son infuseur ?

Ça y est, j’ai réussi à vous convaincre, vous vous mettez au thé ! Votre tablette de chocolat et votre bouquin vous attendent, vous êtes prêt pour découvrir ce thé qui sentait si bon dans le magasin. Mais, quand vous versez votre eau parfaitement chaude dans votre jolie tasse, catastrophe : toutes les feuilles semblent s’échapper de votre petite fraise en plastique qui était pourtant si mignonne. Et oui, c’est le drame de l’infuseur !

Des infuseurs, on en trouve de toutes les sortes : des jolis, des kitsch, des rigolos, avec cuillère intégrée, en silicone, en métal et même en tissu, avec des petits ou des gros trous. On a vite fait de se laisser tenter par ce petit accessoire peu cher mais rare sont ceux qui sont vraiment utiles. Je dois vous avouer que j’en ai moi même une belle collection (ah bon vous vous en doutiez ?) mais que je me sers toujours des mêmes.

Le problème principal des infuseurs jolis ou rigolos en silicone est qu’ils ont souvent des trous beaucoup trop gros ce qui laisse passer tout le thé (et ne parlons même pas du rooibos). Et, sauf si vous êtes une baleine, je suppose que vous appréciez assez peu de boire en devant faire un filtre avec vos dents. Les boules à thé plus traditionnelles ont des trous plus petits mais elles comportent plusieurs désavantages. La première chose est qu’elles sont assez petites et ne laissent pas beaucoup de place aux feuilles pour se déployer (si vous prenez un thé de qualité avec de belles grandes feuilles, c’est quand même dommage). En plus, elles vieillissent souvent mal et ont tendance à mal fermer avec le temps (d’où le même problème que plus haut). Et enfin, la pire des raisons pour une maladroite comme moi, c’est qu’elles ne sont pas du tout pratiques à remplir et que la moitié du thé finit souvent à côté.

Pour ceux qui ont des problèmes avec le goût du métal (je ne l’ai personnellement jamais senti mais j’ai une amie que ça gênait beaucoup), vous pouvez opter pour des filtres en papier. Il en existe de différentes tailles (si vous voulez faire une tasse ou une théière) et vous les trouverez facilement dans vos supermarchés (la marque Cilia est très bien) ou dans la plupart des magasins de thé. Bon par contre, du coup, le fait que ce soit jetable, ce n’est pas très écologique.
Il existe aussi des filtres réutilisables en tissu qu’on appelle aussi chaussettes à thé. Je m’en étais acheté un en Allemagne mais j’ai arrêté de l’utiliser parce que j’avais du mal à le nettoyer (et puis je crois bien que je l’ai perdu surtout). L’autre inconvénient est que les odeurs (pour les thés parfumés) et les couleurs teintent rapidement ce filtre. Si vous en voulez quand même un, vous pourrez en trouver notamment au Palais des Thés ou chez Comptoirs Richard.

Pour ma part, j’utilise fréquemment trois accessoires.

Au travail, j’utilise beaucoup une boule à thé mi-fer mi-silicone qui est loin d’être parfaite mais qui est quand même bien pratique. Elle est un peu plus grande qu’une boule à thé classique (et bien suffisante pour la qualité de mes thés parfumés) et les trous sont pile poil (un peu trop gros quand même pour le rooibos). Elle ferme bien et on peut la poser pour la remplir ce qui est très pratique. Et ces boules qui existent dans plein de modèles différents sont souvent vendues avec un petit truc pour les poser et que le thé ne coule pas partout.
J’ai juste un petit doute sur le silicone : à l’heure où on nous parle des méfaits du plastique, est-ce bien raisonnable d’arroser, plusieurs fois par jour, du silicone avec de l’eau très chaude que l’on boit après ? Rien de scientifique là dedans hein, c’est juste que je m’interroge. Bon et puis en plus, le silicone conserve pas mal de traces. Et oui, le thé, ça marque.
J’ai les trois modèles que vous voyez sous les photos ci-dessous mais il en existe bien d’autres. Mon flamand rose vient de chez Fitvia, ma feuille verte (le modèle le plus courant) vient de chez Nature et Découvertes et j’ai eu le coeur dans une Thé Box. Mais vous pouvez en trouver un peu partout comme chez MaxiCoffee ou Comptoirs Richard par exemple (mais il vous suffit de chercher boule à thé silicone dans votre moteur de recherche préféré et vous trouverez tout ce que vous voulez).

Chez moi, j’utilise régulièrement mon mug à infuseur intégré de chez Cilia. Il s’agit d’une jolie tasse en verre qui comporte un infuseur et un couvercle bien pratique pour l’y poser pour éviter d’en mettre partout. L’infuseur fait presque la taille de la tasse et là encore, le thé a toute la place pour prendre ses aises. La seule raison pour laquelle je ne l’utilise pas à chaque fois est que j’aime bien changer de tasse. Mais je lui pique parfois son infuseur que je glisse dans un autre mug. Quand vous avez des invités, Cilia a aussi conçu une théière génialissime avec infuseur intégré. Et le truc top, c’est que le couvercle comporte un bouton poussoir pour tasser les feuilles dans le fond et arrêter l’infusion. Bon je ne sais pas si je suis très claire mais c’est vraiment hyper pratique ! Et en plus elle est jolie. Vous les trouverez dans les supermarchés et dans les magasins style Boulanger. Ou si vous ne voulez pas sortir de chez vous, vous les trouverez sur Internet chez MaxiCoffee par exemple.

Ma chouchoute est une passoire en métal que m’a offerte ma grand-mère il y a très longtemps. La taille des trous est parfaite, elle s’adapte parfaitement aux tasses comme aux petites théières et les feuilles ont la place de se déployer. Le seul petit inconvénient est les traces de thé qu’elle conserve même en frottant bien fort. Voilà une petite sélection de passoires de ce type qui, pour moi, sont vraiment les meilleures.

1. Passoire en inox Théière Damman Frères, 13€ (c’est celle que j’ai)(en plus propre) – 2. Passe-thé volutes Comptoirs Richard, 6,50€ 3. Filtre à thé métal manche bambou Palais des Thés, 5,70€ – 4. Filtre à thé avec poignées rabattables et repose-filtre Kusmi Tea, 14,90€

Et vous alors, c’est quoi votre infuseur chouchou ?

16 comments

  1. Nomad Barista says:

    Personnellement, j’ai une petite préférence pour l’infusion totalement libre. 🙂 Tout l’avantage d’un thé en feuilles entières, il est facile de laisser les feuilles infuser et de boire en même temps… j’imagine que ça ne fonctionne pas avec tous les thés ! J’avais un oolong que j’appréciais particulièrement au fil de son évolution, même après 15-20min d’infusion haha. Le Da Hong Pao de mémoire.

    • sarrousse says:

      C’est vrai que l’infusion libre c’est top mais il faut avoir le matériel. Et surtout le thé adéquat ! 😉

  2. bioteafull says:

    « Sauf si vous êtes une baleine » j’adore ! javais envie de dire « ouais je suis une baleine et aucun problème de rooibos en vue « !!! mais le fait est qu’on à eut les mêmes déconvenues de filtres ! ( j’ai aussi la fraise entre autres) et avec les boules à thé jai aussi eut pleins de déconvenues !
    Donc comme toi j’utilise des passettes en métal ou des sachets de thé en papier recyclés que je composte ensuite !
    Belle journée

    • sarrousse says:

      C’est dur de résister aux jolis infuseurs mais bon, à part faire bien sur les photos, ils ne servent pas à grand chose du coup !

  3. Lys says:

    j’ai deux passettes en métal, une de Kusmi Tea et l’autre de Lidl. C’est le mieux. Les autres sont dans le tiroir.
    Pour les nettoyer : les tremper dans du bicarbonate de soude (je réutilise ce dont je viens de me servir pour nettoyer la bouilloire) et pour les métalliques (sans bois), un petit tour au lave-vaisselle de temps en temps.

  4. peanutloos says:

    Merci pour cet article et tes bonnes astuces de ou trouver ce accessoires.
    Effectivement, les boules a thé laissent trop souvent des dépôts.
    Le filtre en tissu (que j’appelle chaussette ;o) est pratique mais se tache vite et pas pratique au nettoyage, les feuilles restent collées dessus.
    Les filtres papiers très pratique mais pas du tout écologique.
    J’utilise le filtre métal qui existe aussi en plastique, les feuilles ont de l’espace pour infuser et très simple a nettoyer.
    A chacune son infuseur et son thé…

    • sarrousse says:

      Au final, j’ai l’impression qu’on est tous d’accord 🙂 Si le goût ne gène pas, le mieux reste le filtre en métal !

  5. JessP says:

    Pour tous les jours, j’utilise les pinces boules à thé de chez le géant suédois et une tasse Bodum avec un infuseur intégré (en plastique).
    Je ne suis pas fan des filtres à thé en papier, je trouve qu’on met du thé partout avec et puis esthétiquement, ce n’est pas ça…
    J’ai aussi le petit bonhomme en silicone qui a une tête tellement réjouissante quand il est dans son bain de thé qu’il me met tout de suite de bonne humeur. Et je pense qu’un jour je craquerai sur le yellow submarine 🙂
    J’ai aussi un super joli infuseur en métal, très design, mais tellement étroit que tu ne mets presque rien dedans et qu’en plus, il est super dur à vider. Mais je le garde…

    • sarrousse says:

      Mais tu ne trouves pas que le thé passe à travers les trous du bonhomme ? Ou alors je ne suis vraiment pas douée 🙂

      • JessP says:

        Je ne l’utilise vraiment pas souvent et il me met de tellement bonne humeur que je ne me rends même pas compte s’il y a à boire et à manger dans ma tasse 🙂

  6. nathalie says:

    tu l’as dit ! qui n’a pas craqué devant l’infuseur Trop Mignon mais qui s’avère peu efficace ….et comme toi, je préfère mon infuseur feuille (le mien est bleu) , la tasse Cilia surtout quand je fais les tisanes-tambouilles- récoltées dans le wild west , et les filtres jetables qui sont bien pratiques à défaut d’être jolis….
    bises

  7. Méli says:

    Hé bien, on en arrive à la même conclusion 😉
    Un infuseur qui permet aux feuilles de thé de se déployer est juste parfait.
    Pour ma part, je varie selon les tailles des théières (car thé ou infusions, j’en fait minimum 1L) et en utilisant les infuseurs en acier inoxidable de la marque allemande Bredemeijer.
    La version courte pour mes théières plus basses et la version XL pour les plus hautes. J’ai les modèles qui ont une sorte de ‘soucoupe’ sur le haut, ce qui permet de bien faire tenir l’infuseur sur les bords de la théière, similaire à ton infuseur intégré de chez Cilia, et le couvercle qui s’encastre permet ensuite de s’en servir comme support à infuseur une fois retiré.
    Merci pour toutes ces infos détaillées toujours.
    Des bises

    • sarrousse says:

      Merci pour ton message (surtout qu’on est du même avis 😉 ). C’est juste dommage que ce soit les moins jolis qui sont les plus pratiques !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.