A la Foire de Paris…

A la Foire de Paris, c’est très grand mais on trouve tout ce qu’on veut.

A la Foire de Paris, il y a beaucoup beaucoup de monde.

A la Foire de Paris, on croise des nougats ou des comtés géants et des fromages colorés.

A la Foire de Paris, on a envie de se goinfrer de grosses olives.

A la Foire de Paris, le bon goût n’est pas forcément de mise.

A la Foire de Paris, j’ai résisté à acheter des fruits déshydratées et c’était très dur parce qu’on croise des stands à tous les coins d’allées et que les fraises séchées c’est quand même trop bon.

A la Foire de Paris, on trouve des tasses et théières plus ou moins jolies.

A la Foire de Paris, on voit des œuvres d’art assez particulières, des jouets jolis et d’autres parfois un peu bizarres (je vous laisse trouver quoi est quoi).

A la Foire de Paris, on se croirait parfois dans un souk.

A la Foire de Paris, les stands de Madagascar ont de jolies couleurs.

A la Foire de Paris, on voyage même au Québec (et je n’ai même pas craqué sur le thé à l’érable qui me rend nostalgique de mon séjour là-bas).

A la Foire de Paris, je me suis arrêtée longtemps sur le stand de Bubble Break qui fait des bulles de sirop pour enfin me lancer dans la confection de Bubble Tea.

A la Foire de Paris, on rencontre Supernuts, des cacahuetiers de Sartrouville et c’est drôlement bon.

A la Foire de Paris, on peut se refaire une beauté à la bave d’escargot.

A la Foire de Paris, on a envie de croquer les bougies.

A la Foire de Paris, on découvre des inventions farfelues et indispensablement inutiles (ou inutilement indispensables).

A la Foire de Paris, on a envie de se vautrer dans des gros fauteuils bien confortables mais très laids.

A la Foire de Paris, on trouve des infusions et thés mais seulement pour maigrir.

A la Foire de Paris, on aimerait être plus riche pour s’acheter des délicieux jus Yumi ou Pressé Mignon ou alors des eaux parfaitement rafraîchissantes Luzzu.

A la Foire de Paris, on joue aux gourmands avec les savoureuses confitures en tube de meia.dúzia. Au passage, leur chocolat à tartiner à l’ananas est une tuerie, gourmand et ultra-frais.

A la Foire de Paris, on fait des très jolies rencontres comme Moi Chef, une box pour apprendre à faire un plat de chef. J’ai craqué sur la box sucrée, je vous en reparle très très vite.

A la Foire de Paris, on se promet de rien acheter mais on repart les sacs beaucoup trop pleins.

Vous avez jusqu’au 8 mai pour aller visiter la foire de Paris. S’il fait moche ce week-end, ça vous fera une sortie. Et puis ça vous changera les idées pré/post-électorales.

One comment

  1. Méli says:

    Oh là là, c’est coloré et il y en a pour tous les goûts n’est-ce-pas? Impossible de ne pas craquer lorsqu’on est gourmande hihi, et comme tu dis, de quoi se changer les idées…

Laisser un commentaire