Comment je suis devenue mince (ou pas) grâce à Fittea et à Karine Lemarchand

Quand j’avais 8 ans, j’étais toute maigrelette. Je flottais même dans mes fuseaux (vous savez, les caleçons avec des élastiques qui se passaient sous les pieds). Mais l’adolescence, les hormones, la vie à deux et la grossesse sont passées par là et je suis loin de la taille 38. Bon en soit, ça ne me gène que moyennement, je ne complexe pas de mon corps à part (un peu) de mon petit bidon. Mais en bonne greluche, quand je vois tous ces articles sur ces thés miracles détox, mes bourrelets (et mon porte-monnaie) frémissent.

fitteaIl y a quelques semaines, je vous disais que j’avais commencé une cure Detox Fittea. Et alors 28 jours après, le bilan ?
Bon alors, le truc cool dans Fittea, c’est que c’est bon (contrairement à WanderTea que j’ai eu l’occasion de tester dans une Thé Box). Mais vraiment quoi. Ça n’a absolument pas été un effort de boire ce thé tous les matins.

Et les résultats (parce qu’il n’y a que ça qui vous intéresse, je le sais bien) ?

  • Alors je ne saurais pas vous dire si j’ai perdu du poids ou pas parce que notre balance se plait à me dire que je fais exactement le même poids que mon amoureux (et je refuse d’y croire !). Et puis les vacances en Auvergne et les patates au Cantal sont passées par là.
  • Il parait que j’ai une jolie peau en ce moment mais bon, c’était les vacances, je suis (un peu) bronzée et (un peu) moins fatiguée.
  • Quant à mon ventre gonflé, je pense que ça a été un peu efficace, mais il y avait du boulot.

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas mené une étude très scientifique. En même temps, l’été n’était peut-être pas le moment idéal pour commencer une cure de ce genre. En janvier, ça peut être un peu plus efficace. Si vous avez envie d’essayer, voilà un petit code promo Fittea pour vous. En entrant mycupoftea vous obtenez -15% de réduction sur tout le site Fittea (et surtout, revenez me dire ce que vous avez pensé de vos achats) !

Et Karine Lemarchand dans tout ça, me direz-vous ? Et ben c’est bien beau de boire du thé mais si c’était un remède miracle pour maigrir, tout le monde en boirait et puis hop, fini l’obésité ! Sauf que bon, soyons réalistes, pour maigrir et se muscler, le mieux c’est quand même de faire du sport et d’avoir une alimentation saine.

Comme je suis incapable de résister à un petit cookie, je me suis donc dit que j’allais me mettre à courir. Et c’est là que Karine intervient avec son application Smilesrun.

smilesrunPas d’inquiétude, avec Smilesrun, vous ne serez pas poursuivi par un agriculteur assoiffé d’amour ou un méchant taureau soufflant, vous allez simplement (ré)apprendre à courir. Il existe plusieurs programmes selon votre profil (perte de poids, jeune maman, seniors, etc.). Moi j’ai choisi le programme jeune maman (même si bon, 10 mois après, c’est plus si jeune que ça). Il y a plusieurs paliers et tout est très progressif.

Pour mon premier niveau, j’avais sorti mes belles baskets roses fluo et je m’attendais à suer à grosses gouttes. Mais que nenni ! On commence par un échauffement et puis c’est parti pour 20 minutes de marche rapide. A aucun moment, je n’ai couru mais c’était chouette (et j’ai quand même un peu transpiré). Petit à petit, le niveau augmente, on ajoute un peu de course lente dans la marche rapide. D’abord 2 minutes de course pour 3 minutes de marche, et puis 3 minutes de course pour 2 minutes de marche et puis 5 minutes de course pour 2 minutes de marche. Ça c’est le palier 5 et je dois bien avouer que j’ai mis un certain temps à le passer. J’attends donc maintenant de découvrir le niveau 6 avec un peu d’appréhension.

Chaque palier se divise en trois étapes. Avant chaque course, Karine Lemarchand vous propose toute une série d’exercices en vidéo pour vous échauffer. Pendant la course, vous pouvez écouter votre musique (ou rien si vous préférez) et de temps en temps, Karine vous donne un petit conseil. C’est elle qui vous dit aussi quand vous pouvez marcher (là vous l’aimez à balle) ou quand il faut vous mettre à courir (là vous la haïssez profondément). Après la course, vous avez le droit à du gainage et à des étirements. J’essaie de les faire même si après 30 minutes de course, j’ai plus envie de me jeter dans mon canapé que de faire la planche ou une série d’abdos.

Bref, vous l’aurez compris, je suis devenue complètement fan (voire même accro) de cette application et je vous la recommande très chaudement. Même si vous n’avez pas couru depuis l’épreuve d’endurance du bac. Même si vous courrez seulement après votre bus. Même si vous n’avez qu’un vieux jogging tout pourri. Même si vous avez honte d’être rouge comme une tomate après deux minutes d’effort (et je parle d’expérience).

Je ne sais pas si courir m’aura fait perdre du poids mais en tout cas ça me fait drôlement du bien. Et je ne suis (presque) plus essoufflée quand je monte les trois étages de ma nounou sans ascenseur.

Enregistrer

8 comments

  1. Virginie says:

    Je fais déjà du sport avec Karine pour reprendre doucement , mais je voulais savoir où tu te procure la cure Detox Fittea ? Merci

  2. Ninon says:

    Tu me donnes bien envie de tester cette application! Ça me fait penser au programme couch to 5k que j’avais testé mais en plus progressif ce qui est cool car le Cto5K était un peu trop bourrin pour moi. Je sens que je vais rajouter ça a mes bonnes résolutions de rentrée!

    • sarrousse says:

      Ah tiens je connaissais pas celui là.
      Bon faut voir si je tiens sur la durée mais pour le moment c’est bien parti (c’est l’avantage du progressif, ça ne dégoûte pas)

Laisser un commentaire