Minsgame, mon bilan (pas très glorieux)

Début septembre, je vous disais que je me lançais dans un challenge minimaliste : le Minsgame ! Et alors le bilan ? Pour tout vous avouer, je n’ai pas tenu (comment ça, vous vous en doutiez ?).

 

Je l’ai bien fait jusqu’au samedi 23 septembre ce qui fait quand même 270 objets en tout genre qui sont sortis de ma vie. Mais après, je n’ai pas trouvé le temps tous les jours de chercher tous les trucs inutiles de ma maison. Mais j’ai continué à trier et à jeter, un peu tous les jours, sans me fixer de règles.

Pendant ces 23 jours, je me suis donc débarrassée d’un nombre incalculable de livres que je ne lirais plus, de vêtements trop petits, trop abimés ou simplement trop moches, de collants troués, de jouets pour enfants trop sales (vous savez, quand les jouets pour le bain se mettent à cracher de la jolie petite mousse noire), de produits de beauté ouverts depuis mille ans ou plein de cochonneries, de vaisselle ébréchée, de déco qui prend la poussière depuis des années, de trucs que l’on déménage d’appartement en appartement sans même les sortir des cartons. Bref, j’ai fait du vide et ça fait du bien.

Mais plutôt que de jeter, j’ai préféré donner ce qui n’était pas en trop mauvais état. Voilà mes petits trucs pour vous motiver à vider vos pièces (un peu) plus facilement.

Se débarrasser de ses livres

On a tous des livres qui dorment sur nos étagères depuis beaucoup trop longtemps. Personnellement, je trouve qu’il y a bien trop de livres à lire pour que j’ai le temps d’en relire. Et pourtant, je garde des livres que je n’ai pas aimés, des livres que j’ai du acheter étudiante, des livres dont je ne me rappelle même plus. J’étais autrefois une grande adepte du bookcrossing, ce site qui vous permet de mettre un numéro d’identité unique sur chaque livre et de suivre ensuite son voyage grâce aux gens qui jouent le jeu. J’ai même un livre dont j’étais sans nouvelles depuis quatre ans qui a été retrouvé, on ne sait comment, au Canada. Le bookcrossing permet donc, de manière très ludique, de se débarrasser des livres qui prennent la poussière sur nos étagères. Du coup, j’ai étiqueté bien soigneusement tous les livres dont je ne voulais vraiment plus et je les ai déposés dans une boite à livres pas loin de chez moi. Même si je n’ai eu aucune nouvelle pour le moment, ils ont tous vite disparu et j’attends maintenant qu’un lecteur bien attentionné me dise ce qu’ils sont devenus. Et même si vous n’avez pas de boite à livres près de chez vous, le bookcrossing peut se pratiquer partout, dans un train, dans un café ou sur un banc, vos livres devraient rendre de futurs lecteurs heureux.

Se débarrasser de ses vieux vêtements

On garde tous des vieux vêtements : pour quand on aura minci, pour quand les pulls chenille redeviendront à la mode (vous vous souvenez de ces horribles trucs qui devenaient miteux en quelques jours), pour notre prochaine soirée déguisée, pour faire du jardinage/bricolage/déménagement… Mes placards étaient blindés de fringues comme ça que je n’avais pas mises depuis des années. Alors j’ai pris un grand sac et j’ai fait du tri. D’un côté, les vêtements en bon état et qui sont juste démodés ou ne me vont plus => direction le conteneur Relais près de chez moi. D’un autre côté, les vêtements abimés => direction H&M. Depuis 2013, l’enseigne suédoise récupère vos vieux vêtements, peu importe la marque, pour les donner ou les recycler selon leur état. A noter que H&M ne fait aucun bénéfice sur les vêtements collectés puisque les revenus générés par les articles collectés sont reversés à des organisations caritatives et investis dans l’innovation pour le recyclage. En échange de trois vêtements, vous recevrez un bon d’achat de 15% valable un an. Bon du coup, cette réduction vous incite à acheter et ce n’est pas trop dans l’esprit minimaliste mais trois vieux contre un nouveau, c’est quand même une avancée non ?

Se débarrasser de ses produits de beauté

Dans ma salle de bains, les produits à moitié utilisés s’accumulent. Parce que quand j’ai une nouvelle crème à essayer, j’ai envie de la tester tout de suite et pas d’attendre que la précédente soit finie. Et puis avec les box de beauté auxquelles j’ai été abonné, les mini produits se sont également multipliés. Je pense que certaines de mes crèmes étaient ouvertes depuis plus de trois ans malgré les 12, voire six, mois recommandés (d’ailleurs, vous savez si c’est vrai ces dates de péremption ? ou c’est juste pour nous faire acheter plus ?). Bref, vous l’avez compris, il était temps de faire un grand ménage. Et pour m’aider, je me suis servie de l’application CleanBeauty. En gros, vous scannez les ingrédients de vos produits de beauté et l’appli vous dit si ces noms obscurs cachent en fait des perturbateurs endocriniens ou autres trucs pas très cools pour votre santé. Et malheureusement, une bonne partie de mes crèmes et autres est partie à la poubelle, même si elles étaient ouvertes depuis une semaine. Il existe plein d’autres applis pour vous aider à faire le tri dans vos produits de beauté. Et c’est encore plus pratique et facile que la liste des cosmétiques à bannir de Que Choisir.

Se débarrasser des autres trucs

Au fil des jours, je posais mes trucs inutiles mais en bon état à côté de ma poubelle. Et en quelques heures, ils avaient souvent disparus. Bien avant que les éboueurs passent en tout cas. Ça m’a donné envie de lancer une boîte à troc dans le quartier parce qu’on a tous beaucoup de choses dont on ne se sert pas mais qui peuvent faire le bonheur de nos voisins.

Se débarrasser des trucs en vraiment mauvais état

Bon bah là, c’est facile : c’est poubelle ! Parce qu’à moins d’être vraiment bricoleur, personne n’aura envie de réparer ce tabouret Ikea branlant (qui coûte 5€ neuf) ou ce grille-pains qui a dix ans et qui est tout cassé.

Mon joli mug Clipper cassé a donc fini à la poubelle

Pour éviter d’avoir à recommencer ce challenge tous les ans, je vais essayer d’appliquer le principe un qui rentre = un qui sort. Et évidemment, je vais essayer de suivre les préceptes de Volutes Tea : pas de nouveau thé avant d’avoir fini une boite ! Et pas de nouveau mug avant…. bon si ok, seulement un nouveau mug par semaine !

Enregistrer

2 comments

Laisser un commentaire