Herbal Drinkers Club, la tisane pour les bonhommes (ou pas)

Il y a quelques mois, une nouvelle marque de tisane a vu le jour : Herbal Drinkers Club. Mais attention, ce ne sont pas n’importe quelles infusions, ce sont des infusions… pour hommes ! Oui oui, les hommes aussi boivent de la tisane. Et ils aimeraient bien avoir l’air viril leur tasse à la main. Parce que bon, avouez qu’une tisane detox ou peau d’orange, c’est un peu la honte quand on est un grand barbu !

Si vous commencez à me connaitre un peu, vous vous doutez bien que mon côté féministe a hurlé devant ce communiqué de presse – manifeste. J’ai beaucoup de mal avec le marketing genré, dans un sens comme dans l’autre. Les filles ont le droit d’aimer le gros vin rouge bien costaud, les hommes ont le droit de boire un Coca Light au café (c’est d’ailleurs très drôle de faire le test de commander un Coca normal et un Light, le serveur servira presque systématiquement le light à la fille).

Bon, mais comme je suis curieuse, que je travaille dans la com et que j’ai le sens de l’humour, j’ai voulu en savoir plus alors j’ai contacté Thibaud Bergasse, le fondateur de la marque.

Thibaud a paru un peu surpris et peiné que je puisse penser qu’il avait une approche sexiste, parce que ce n’était pas du tout sa volonté. Il m’a expliqué qu’il buvait des infusions depuis plus de vingt ans et qu’il adorait ça. Mais qu’en interrogeant ses copains autour de lui, tous niaient boire de la tisane. Sauf que leurs copines disaient le contraire… Pourquoi donc tous ces messieurs n’assumaient pas leur consommation ? Pour Thibaud, c’était clair : la tisane « n’est pas cool » ! Alors il a lancé le Herbal Drinkers Club, une gamme de six infusions dans un packaging sobre et classieux, digne d’un parfum. Les noms reprennent toutes les qualités que doit avoir un vrai gentleman : festif, sociable, tranquille, champion, prodige, bref irrésistible !

Même si je n’ai pas de jolie moustache ou de torse velu, j’ai quand même voulu essayer ces tisanes et Thibaud m’a envoyé quelques échantillons. Et en effet, on est là bien loin des « tisanes de mémé au goût de poussière et celles de yogi au goût de papier d’Arménie« . Thibaud a imaginé lui-même ses mélanges à l’aide d’un expert qui l’a aiguillé pour que ces créations soient les plus harmonieuses possible.

Bon, et après dégustation, je dois dire que, derrière le marketing, le Herbal Drinkers Club vaut quand même le coup d’être connu parce que ses tisanes sont très bonnes. Le Champion est très frais et ses arômes de pêche apportent un côté gourmand très sympathique. Dans Le Festif, c’est la citronnelle que je sens le plus et cette odeur a tendance à me rappeler celle de l’herbe (qu’on fume hein, pas la pelouse). Une certaine manière de faire la fête donc ! J’ai eu surtout un gros coup de cœur pour Le Prodige, un maté aux saveurs très fraiches de menthe, fenouil et bergamote (entre autres).

Verdict donc : dépasser les a-priori et entrer dans le Herbal Drinkers Club ! Parce que les filles aussi en ont marre des tisanes detox ou peau d’orange !

2 comments

  1. JessP says:

    Voilà un article qui met en joie: le sujet prête à sourire, tu le traites d’une manière très drôle et les photos sont superbes!

    Je pense cependant que le cœur de cible est un peu trop sobre / bobo-bio / hipster. Je propose donc de nouveaux parfums Bûcheron, Pompier et Motard, vendu en vrac dans des paquets de tabac à rouler, histoire d’insuffler un peu de virilité (non manucurée) dans tout cela 🙂

    • sarrousse says:

      Merci merci !
      Je t’avoue qu’en cette période de #metoo et compagnie, j’ai beaucoup hésité à écrire cet article parce que je n’étais vraiment pas d’accord avec le positionnement. Mais ces tisanes sont bonnes, ça aurait été dommage de vous priver de cette découverte !

Laisser un commentaire