Crumble verveine-menthe aux pêches

En été, la Princesse Osmane a envie de fraicheur. Elle adore se promener au crépuscule dans les allées de son jardin où poussent des jolies plantes aromatiques et de beaux arbres fruitiers avec lesquels elle confectionne de délicieuses infusions. Ce soir là, alors qu’elle sirote une tisane aux douces notes de verveine et de menthe, une pêche tombe dans sa tasse. La voilà toute éclaboussée !

Après avoir un peu râlé, elle prend une gorgée de son eau parfumée où a maintenant infusé la pêche. Et évidemment c’est délicieux ! Alors une idée germe dans la tête de la Princesse. Et si elle faisait cuire des pêches dans du thé ? Et puis, si après, elle ajoutait dessus de la pâte à crumble parce que c’est vraiment trop bon ? La voilà donc dans sa cuisine, en train de nous inventer une nouvelle recette.

Crumble d’été aux pêches parfumées à la verveine et à la menthe

Pour quatre petits crumbles :

Avant toute chose, sortez le beurre de votre frigo pour qu’il soit plus facile à travailler.

Pelez les pêches et coupez les en gros morceaux (ou en petits selon comment vous aimez votre crumble).

Préparez votre sirop en portant à ébullition 100g de sucre dans 75cl d’eau. Quand ça bout, ajoutez deux cuillères de tisane Verveine-Menthe et laissez infuser hors du feu pendant 5 minutes. Filtrez puis remettre sur feu moyen et ajoutez les pêches. Faites cuire pendant une quinzaine de minutes.

Pendant ce temps, préparez votre pâte à crumble. Mélangez du bout des doigts 100g de farine, 100g de sucre, 100g de beurre coupé en petits morceaux et 75g de poudre d’amandes. Ajoutez deux ou trois grosses cuillères de tisane (vous pouvez la mixer avant si les morceaux vous paraissent trop gros). Vous devez obtenir une pâte granuleuse avec des petits morceaux.

Disposez les pêches au fond de quatre petits plats (ou d’un grand). Recouvrez de la pâte à crumble et faites cuire 30 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Dégustez ces petits crumbles tièdes avec une bonne tasse de tisane évidemment !

 

2 comments

Laisser un commentaire